Février sans supermarché !

Classé dans : Ressources, Witch Blog | 0
Logo officiel de « Février Sans Supermarché » !

Le groupe suisse En Vert Et Contre Tout vient de lancer la quatrième édition de l’opération « Février sans supermarché ». Le principe est simple : éviter les grandes surfaces autant que possible et privilégier les commerces indépendants, épiceries de quartier et petits producteurs locaux.

Retrouver l’article sur Géo

C’est parti pour la préparation du mois « Février sans supermarché » 😀

1) Élaboration d’une liste des commerces de proximité et de produits du quotidien

Pour débuter la préparation de ce mois, nous avons exploré plus en profondeur les commerces indépendants ou locaux, épiceries de quartier et vente en vrac du coin en listant ceux que nous souhaiterions tester et nous avons listé les principaux produits du quotidien.

Fruits et légumes : la partie la + facile, en effet, autour des quartiers s’organisent plusieurs marchés, en semaine ou le week-end, où l’on peut trouver des fruits et légumes facilement. Des stands proposent des produits bio. Greenpeace nous fournit ici l’éventail des fruits et légumes de saison. A nous panais rôtis au four, bouillon de chou-carottes-navet, clémentines et tartes au citron ! Pensez à acheter des légumes ou fruits que vous ne connaissez pas, et apprenez à les cuisiner.

Viandes : On portera une attention particulière aux (bonnes) boucheries du coin, le prix y est + conséquent mais limitera notre consommation de viande, que l’on appréciera d’autant plus. Nous demanderons à notre boucher la provenance de la viande, et les producteurs chez qui il se fournit. N’hésitez pas, si votre boucher est de bonne foi, il vous répondra sans détour.

Affiche de provenance

Magasins bio ? Nous choisirons uniquement les Biocoop, coopérative indépendante pour aller acheter les produits de base, tels que le lait, la farine, l’huile, le sucre, le chocolat, le PQ … Il y a un canal bio sur le canal dans le 19ème. Et aussi une épicerie « Nous Anti-Gaspi » qui se situe derrière les Buttes Chaumont.

Produits DIY : Un mois parfait pour se lancer dans la création de son liquide vaisselle, de son démaquillant, de ses crèmes ! (Un atelier?) 😉 Découvrez aussi des savons artisanaux de la région : Ypia par exemple, à Asnières.

Pour tout ce qui est alcool, café, fromage, de même nous privilégierons les petits commerces, quitte à pédaler un peu plus pour aller trouver les bons produits. Quel plaisir d’aller acheter le café de la semaine en vrac dans une brûlerie-chocolaterie non ?

2) Rejoindre les groupes existants

En Vert et Contre Tout a créé des groupes Facebook de partage d’expérience. C’est top et ça permet d’échanger les bonnes pratiques 🙂 Voici celui de Paris / Ile de France

Les différents membres partagent leurs questions et bons plans, retrouvez y les supermarchés coopératifs par exemple : La Louve dans le 18ème, les 400 coop à Charonne ou Grains de sel dans le 13ème. A Pantin pour l’instant, il existe La Coop de Pantin, mais ils n’ont pas encore de local.

3) Préparer ses repas

Le plus facile dans les supermarchés, c’est l’achat de repas rapides ou gâteaux industriels. Ce mois – ci, il faut donc se concentrer sur la LENTEUR. Prenons le temps de réfléchir aux repas de la semaine et cuisinons tous des gâteaux maison.

GÂTEAUX MAISON
4) Et le budget ?

Nous avons décidé de noter nos courses ce mois – ci ! Afin de voir la différence de budget sur un mois. Les achats en supermarchés comportent une bonne dose d’achat impulsif, et des produits qui ne nous apportent aucun plaisir (du fromage industriel, des tomates 100% sans aucun goût). Bon c’est tout simple, nous pensons que chaque achat réfléchi, même si le prix est supérieur, nous procurera plus de plaisir dans la consommation et donc plus de satiété et satisfaction. Le fait de cuisiner ses repas permettra aussi une réduction automatique du budget. RDV fin février pour le débrief !

5) A voir, à lire ?

Voici un livre exactement sur le sujet : 100 jours sans supermarché : le premier guide des circuits cours.

Et un replay juste pour le plaisir, d’un documentaire que l’on a vu hier, et qui donne très très envie d’aller acheter du fromage de brebis en Haute – Savoie 😉

La vidéo officielle de « Février sans supermarché » !

6) Et finalement un peu d’auto-motivation en vrac

Réfléchissons à tous les emballages que nous ne jetterons pas ce mois – ci ; au kilométrage que nous éviterons à une simple pomme ; à tous les nouveaux commerçants que nous allons découvrir (et aider en cette période de post-fêtes moins lucrative pour eux) ; enquêtons sur les amap autour de nous, sur les provenances des produits que nous achetons ; favorisons une politique de prix qui n’écrase pas les petits producteurs.

Gardons en tête que chaque pas que nous faisons vers une consommation raisonnée et locale est un progrès vers de nouvelles habitudes qui nous font grandir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *