Rencontre Productrice : Estelle Laborde

Classé dans : Journal | 0
Atelier participatif avec Estelle Laborde, productrice de plantes aromatiques et médicinales

Nous sommes allées rejoindre Estelle pour un après – midi “atelier participatif”, planifié par hasard lors d’une rencontre avec la productrice au marché artisanal des Aygalades. Estelle fait pousser plantes et fleurs, pour ensuite les transformer en baume, hydrolat, tisane … le tout fabriqué à la main, en suivant les principes de l’agroécologie.

Dans son terrain, proche d’Aix-en Provence , Estelle Laborde, productrice de plantes aromatiques et médicinales fait pousser avec patience et respect de la nature des herbes aux milles saveurs !

Le terrain est situé à une vingtaine de minutes d’Aix en Provence. En voiture, les discussions s’entrecroisent : l’envie d’Estelle de changer de métier après un passage par la finance et les affaires, ses débuts d’agricultrice, les formations de reconversion et le lancement de son projet, qui est né il y a seulement 2 ans. 

C’est un véritable parcours pour une femme de lancer une activité agricole. Les terrains sont chers ou surévalués, le milieu est très masculin et les plantes aromatiques ne sont pas les productions les plus courantes

 

 

La montagne Sainte-Victoire se dresse sur la droite de la voiture, c’est le symbole de la Provence ! (et de ce qu’il faut surmonter pour mettre en place sa production)

On est bientôt arrivées.

Avant de mettre les mains dans la terre, Estelle nous fait le tour de toutes les plantes : Sarriette, Ciboulette, Fleurs de Souci , Thym, Romarin, Mélisse (Qu’on a ramené à la maison et qui a donné un super muffin à la mélisse), Menthe verte, Menthe poivrée… Une trentaine de variétés qu’on aura besoin de repotasser pour tout retenir. Néanmoins, une grande satisfaction au final car on sait reconnaître la plupart des plantes.

Au travail

Le tour du propriétaire effectué, nous prenons gants et palettes de bébés Bluets pour aller les mettre en terre. On désherbe, on fait un trou, on prend la petite plante, on la mets dans le fond et on recouvre un peu les bords de la terre argileuse de la région. L’ambiance est super paisible et les gestes répétitifs.

Ensuite, on s’attaque aux fleurs de Calendula, il faut choisir les belles fleurs et les couper avec le pouce et l’index. Ces fleurs serviront entre autre à faire des baumes, calmants et régénérants.

La dernière étape consiste à ramasser la mélisse, préalablement coupée par Estelle (au sécateur électrique), placée dans de grands draps, nous rapatrions les feuilles délicates rapidement pour les trier. Presque la totalité des feuilles sont saines et fortes, le travail est facile.

Toutes ces tâches, effectuées ensemble l’après – midi, nous ont donné un bref aperçu du travail immense que doit réaliser chaque jour Estelle, avec patience et précision.

La phrase que l’on retient d’Estelle ? “Je remercie silencieusement mes plantes lorsque je les coupe”

Se rapprocher de la nature et de cette productrice courageuse et respectueuse nous permet de mieux apprécier la consommation ou utilisation des plantes. Faire une recette, une tisane ou un soin avec des plantes et fleurs que l’on a pris le temps d’observer, de toucher, de sentir, donne une autre perspective à la consommation.

Nous avons fini la journée par un stop à une petite épicerie ambulante qui parcourt villes et villages pour vendre en vrac les productions locales. Estelle y dépose quelques hydrolats à vendre, et nous prenons 3 bières de riz bio bien méritées !

Merci Estelle et à bientôt !

Nous étions chez Estelle Laborde 🙂

Retrouvez tous les produits d'Estelle sur son site
https://www.estellelabordeprovence.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *